Message du Conseil Général après le Chapitre Général de Congrégation

Va… Confiant, Bartimée d’aujourd’hui ….. Rien ne t’arrêtera…

La Parole de Dieu, lue, priée et partagée pendant les semaines du Chapitre du 23 juillet au 13 aout 2023, a nourri et éclairé la réflexion des Soeurs Capitulantes. La lumière et la force de cette Parole ont contribué à discerner un appel fort à revenir à l’essentiel de notre vocation de baptisés et de religieuses, à donner la première place au Christ et à prendre le tablier du service.

Du travail préliminaire et des différents apports a jailli un cri du coeur de chacune des Soeurs, des communautés, des lieux de mission, des lieux de vie et de la Terre.

« Confiance, lève-toi, IL t’appelle » Mc 10, 49b

Cet encouragement adressé à Bartimée dans l’Evangile, nous l’avons entendu nous aussi et accueilli comme un signe d’espérance pour poursuivre le chemin à la suite du Christ, pour les 6 ans à venir.

Avec tous les Chrétiens et les personnes de bonne volonté, nous voulons :

– Prendre soin de notre vie de disciple consacré
– Sur notre chemin, prêter l’oreille au cri de la Terre
– Être prophète et artisan de justice et de paix

« Allons, confiants, Bartimée d’aujourd’hui à la suite du Christ
Que chaque rencontre sur nos chemins, soit source d’amour, de justice et de paix. »

Conseil général


Nouvelles

  • Prière  à l’Esprit-Saint

    Prière  à l’Esprit-Saint

    L’Esprit du Seigneur remplir l’univers, et lui qui englobe toute choses, sait se faire comprendre des hommes de toute langue. Alléluia ( Sg 1,7) O Dieu qui éclaire les âmes de tes fidèles par la lumière du Saint Esprit, donne-nous par ce même Esprit de comprendre et d’aimer, ce qui est bien et de goûter…


  • Journées conviviales des chrétiens associés dans le vignoble

    Journées conviviales des chrétiens associés dans le vignoble

    Merci à tous pour ce bon week-end. L’organisation était parfaite avec le soleil ☀️ en prime !! Nous avons passé de bons moments ensemble et nos guides touristiques nous ont fait faire de belles découvertes.


  • Au-revoir de la paroisse aux sœurs de la communauté de Beaupreau.

    Au-revoir de la paroisse aux sœurs de la communauté de Beaupreau.

    Ce dimanche 21 avril à l’église Saint Martin de Beaupreau, la communauté paroissiale disait au-revoir  à nos sœurs Josèphe et Madeleine… et chance ou clin d’œil de l’Esprit, la messe était animée par le groupe « Jeunesses franciscaines » de Cholet, en week-end de réflexion et de prière dans la paroisse… Eucharistie priante et joyeuse, donnant à…


  • Vide Grenier Solidaire au lycée champ blanc au profit d’Alfred Diban

    Vide Grenier Solidaire au lycée champ blanc au profit d’Alfred Diban

    Voici le lien pour l’inscription des exposants : https://forms.gle/p365YDZyp7Wf1AGBA


Rencontres

Charisme

« Les Sœurs de Sainte-Marie, issues d’un peuple et pour un peuple, sont appelées à vivre tout simplement de l’Evangile et pour l’Evangile, au rythme de l’Eglise, parmi le peuple chrétien, pour que l’amour de Dieu soit révélé à tout homme » (Livre de Vie). L’expérience spirituelle s’exprime en trois traits principaux :

Vivre de la charité de Jésus-Christ dans sa vie agissante.

Aimer et servir en Eglise.

Cheminer avec Marie. Marcher avec elle sur un chemin de proximité et de simplicité, de discrétion et d’humble service.

Elles sont présentes en France, en Afrique depuis 1957 au Burkina Faso, Bénin et Tchad.
Depuis 1999, des laïcs associés s’engagent à vivre de l’expérience spirituelle et apostolique des Sœurs de Sainte-Marie.

Le fondateur

CHARLES FOYER, est né le 16 août 1771 à Beaupréau – Maine et Loire. Séminariste à Angers lorsque la révolution éclate. Il se rend à Paris pour être ordonné prêtre clandestinement le 28 septembre 1800.
Nommé curé à Torfou en 1809, il arrive dans une région dévastée par la révolution et découvre l’ignorance et la misère de tout un peuple dont il se sent proche. Un désir l’habite :

«  Faire quelque chose de particulier pour la Gloire de Dieu »

Un projet s’impose en lui progressivement : fonder une Congrégation religieuse. Des obstacles se manifestent de tous côtés, il les surmonte, soutenu par la famille de la Bretesche. Il remet son œuvre à la Vierge Marie. « Ma Bonne Mère, je vous confie tout notre avenir »
LA CONGREGATION DES SŒURS DE SAINTE-MARIE NAIT EN 1821
Pour l’enseignement, le catéchisme, le soin des malades.

Historique

En 1809, Charles Foyer est nommé curé de Torfou, petit bourg situé à la limite des trois départements : Maine-et-Loire, Vendée, Loire-Atlantique. Il arrive dans une contrée ravagée par la Révolution, dans une Eglise elle-même déchirée. Un désir l’habite, désir partagé par les jeunes filles du pays :

«  Faire quelque chose de particulier pour la Gloire de Dieu »

Ainsi naît en 1821 la Congrégation des Sœurs de Sainte-Marie pour « soigner les pauvres malades, élever chrétiennement les jeunes filles, et plus généralement s’adonner aux œuvres de charité et de miséricorde. »

Très vite des communautés s’ouvrent dans les trois diocèses d’origine. A partir de 1864, les Sœurs sont envoyées dans d’autres diocèses  : Evreux, Amiens, Poitiers, Périgueux… En 1902-1904, au moment des lois interdisant l’enseignement aux instituts religieux, la Congrégation fait le choix de la sécularisation pour répondre à la population qui demande le maintien des écoles. Plus de 300 sœurs acceptent de se séculariser. En 1957, en réponse à un appel de l’Eglise universelle, la Congrégation envoie des sœurs en Haute-Volta, aujourd’hui le Burkina-Faso. Puis, au Bénin en 1984 et au Tchad en 2000. Depuis 1999, des chrétiens se sont associés aux Sœurs de Sainte-Marie et vivent de leur expérience spirituelle. A ce jour, ils sont au nombre de 100. le 1er avril 2018, jour de Pâques, par décret de fusion, la Congrégation Sainte Marie s’est enrichie de la vie, de l’histoire, de la spiritualité et du charisme des Sœurs de l’Union Saint François de Sales du Diocèse de Rodez et Vabres.