Nouvelles

Vendredi 13 janvier « En chemin de prière…»

Le matin

sfs7

 

La première est celle du début de la matinée. Elle vous préparera à toutes les activités du jour qui s’annonce. Remerciez et adorez Dieu profondément pour la grâce de vous avoir conservé la vie au cours de la nuit. Prenez conscience que ce jour nouveau vous est donné pour que vous parveniez au jour éternel. Passez en revue les affaires, les rencontres, les occasions où vous pourrez servir Dieu, voyez les tentations susceptibles d’advenir et où vous pourriez l’offenser : la colère, la vanité…Les moyens qui s’offriront à vous, prenez la résolution de bien les utiliser à servir Dieu et à avancer sur le chemin de la sainteté ; par exemple, si je dois traiter une affaire avec une personne qui a mauvais caractère et qui sort facilement de ses gonds, non seulement je déciderai de ne pas répliquer, mais je préparerai quelques paroles aimables pour prévenir sa colère…Reconnaissez qu’avec vos seules forces vous ne sauriez rien faire de ce que vous avez décidé. Offrez-lui votre cœur, et avec votre cœur les bons propos que vous avez formés, le suppliant de vous prendre sous sa protection, et de vous fortifier, afin de bien le servir. Invoquez aussi Notre-Dame, votre bon ange et les saints, afin qu’eux aussi vous viennent.

 

 

 

 

 

 

C’est « dans l’air du temps » de se lever tôt pour « méditer », il existe même des applications pour les téléphones portables… Ouvrir sa journée sous le regard de Dieu : ma journée est plus paisible si j’ai pris le temps de méditer.

Le matin on peut visualiser le planning de la journée qui s’annonce, ceci peut nous permettre de mieux anticiper là où on risque de faillir. C’est important de se préparer : pour soi mais aussi pour les autres. Prier l’Esprit Saint pour qu’il nous soutienne et nous aide à ne pas dire des paroles désagréables ; même si parfois le fait de contredire quelqu’un lui est finalement salutaire.

Regarder les activités que j’aurai à mettre en œuvre, les occasions de servir Dieu, les tentations possibles, les rencontres… Que toute ma journée soit bénie de Dieu, que je puisse voir ce jour comme une occasion de parvenir à l’éternité. C’est cela que je demande avec confiance dès le matin, « ouvrez les fenêtre de votre âme au Soleil de justice ».

« Reconnaissez qu’avec vos seules forces vous ne sauriez rien faire de ce que vous avez décidé », Saint François nous renvoie à notre pauvreté et à l’humilité qui est notre lot. Mais on n’est pas tout seul et on peut invoquer : les saints, les anges, la Vierge… ceux que nous invoquons dans le « je confesse à Dieu ». Et notre Saint Patron aussi ! Les anges sont nos compagnons de chaque instant et St Michel, par exemple, est là pour nous défendre dans le combat spirituel.

Patience sur le chemin de la sainteté… nous pensons à la béatification du père Marie-Eugène en Avignon il y a peu.

Le rythme de la prière est plus précis et régulier chez les religieux, plus imprécis chez les laïcs, mais ici ou là, des communautés ouvrent leurs portes et accueillent des laïcs pour partager les laudes ou les vêpres. Et puis tout simplement : les cloches qui sonnent l’angélus matin et soir sont un appel à la prière.

 

«Dans la journée, si vous vous trouvez embarrassée outre mesure,

calmez votre cœur et remettez-le en repos à l’image de Notre Dame. »

error: Content is protected !! Contenu protégé !!