Tchad

Fondation au Tchad

La décision est prise au Chapitre général de 1999. La Supérieure générale encourage les sœurs qui perçoivent un appel particulier à l’exprimer tout simplement. Des réponses pleines de foi viendront pour cette mission ou pour d’autres missions.

Le 29 juin 2000, les noms des sœurs appelées à vivre la mission des Sœurs de Sainte-Marie à Krim-Krim, au diocèse de Moundou sont connus: deux françaises et deux burkinabè.

 

Après la célébration de l’envoi en Mission, elles s’envolent le 11 décembre pour N’Djamena, d’où elles gagneront rapidement Moundou. La maison prévue à Krim-Krim n’étant pas encore construite, elles habiteront provisoirement à Djarabé.

Les sœurs commencent par l’apprentissage de la langue, le N’Gambaye. En même temps s’établissent des contacts avec les communautés chrétiennes, les communautés religieuses et la population proche, toute à la joie d’accueillir des sœurs venues partager leur vie.

Marquée du signe de Bethléem dans la précarité de son installation, la fondation ne tarde pas à être marquée aussi du signe de la Croix : Le 3 octobre 2001, une des 4 sœurs tombe malade et meurt subitement. Départ brutal, qui impressionne beaucoup la population.  La sœur est inhumée dans la cour de la maison inachevée : « semence jetée en terre tchadienne ».

Enfin, le 23 mars 2002, elles entrent dans leur maison.

La deuxième communauté a été implantée en décembre 2008 à Moundou. Comme à l’arrivée des premières sœurs en 2000, la communauté habite une maison en location en attendant la fin de la construction de la maison par le diocèse.

La mission des sœurs aujourd’hui

C’est dans cette Eglise du pays N’Gambaye et au milieu de ces populations que les sœurs de Sainte-Marie vivent la mission à travers différents services apostoliques : l’éducation, la santé, la pastorale, la promotion de la femme et de la fille.

Quinze ans de présence

En décembre 2015, les sœurs ont fêté les 15 ans de présence de la Congrégation en terre tchadienne.

Pour aller plus loin

L’Eglise du Tchad
L’Église du Tchad est une jeune Eglise, créée par les capucins en 1929 donc encore en fondation. Avec ses 7 diocèses, elle demeure une Eglise minoritaire qui cherche à vivre du Christ et à témoigner de la fraternité possible avec le monde musulman.
Moundou est l’un des diocèses les plus riches en chrétienté et en agents pastoraux.

error: Content is protected !! Contenu protégé !!