Nouvelles

Lundi 16 janvier «En chemin de prière…»

Le soir

sfs10

 

Le matin, vous avez nourri votre âme par la prière : de même le soir prenez une « collation » spirituelle : recueillez- vous en pensant à Jésus-Christ, un simple regard de l’âme, quelques élans du cœur vers le Sauveur de votre âme, pour le remercier, pour une demande de pardon…Après quoi on recommande son corps, son âme, l’Eglise, ses parents et amis, à la divine Providence. On demande à Notre-Dame, à notre bon ange, aux saints,de veiller sur nous, de prier pour nous. Enfin, avec la bénédiction de Dieu nous prendrons notre repos, puisqu’il a voulu qu’il nous soit nécessaire. La prière du matin, comme celle du soir ne doivent jamais être oubliées. Par celle du matin, vous ouvrez les fenêtres de  votre âme au Soleil de justice ; par celle du soir vous les fermez aux ténèbres de l’enfer.

 

 

La « collation spirituelle » nous paraît une très bonne comparaison : la collation corporelle du soir est nécessaire mais moins importante que le repas de midi. De même, la prière du soir n’a pas besoin d’être très longue mais elle est indispensable pour faire un retour sur la journée et permet de s’endormir en paix.

Une relecture simple : un simple regard de l’âme. Cette relecture de la journée permet, sans s’appesantir, de voir ce qu’on a fait, ce qu’on aurait pu faire… Cette reprise de la journée permet de louer, de se recueillir, de remercier ou de demander pardon ou encore le courage de continuer.

Ce rythme quotidien de la prière, cette prière de tous les jours, ce n’est pas un ronronnement, c’est une règle de vie qu’on se donne ! Quand chacun est pris par un rythme différent le matin

 

« Quel est le temps le plus propre pour nous donner et consacrer à Dieu ?

C’est le temps présent, à cette heure même ;

c’est le vrai temps car celui qui est passé n’est plus nôtre,

le futur n’est pas non plus en notre pouvoir ;

c’est donc le moment présent qui est le meilleur. »

 

error: Content is protected !! Contenu protégé !!