Nouvelles

Du lavement des pieds à la résurrection

Cette année, Dieu a guidé mes pas vers une petite fraternité « Le Rocher » pour vivre les jours saints. Pour la première fois j’ai pleinement, intimement vécu le lavement des pieds, à la manière de l’Arche de Jean Vanier. J’ai été profondément touchée. Dans l’oratoire, réunis en un cercle, chacun était invité à laver les pieds de son voisin avec lenteur, douceur, délicatesse et tendresse, puis celui dont les pieds étaient lavés, posait les mains sur la tête ou les épaules de celui resté à genoux, en se penchant sur lui pour le bénir, prier. Tout en méditant l’Évangile accompagné d’un texte. Découvrir à nouveau ce geste qui est si lourd de sens !

J’ai mis en lien cette parole de l’Évangile avec ce que j’avais vécu quelques jours auparavant. Dans un moment de souffrance, je me suis confiée à une de mes « sœurs » de la fraternité de Ste Marie. Elle m’a pris dans ses bras et j’ai posé ma tête sur son épaule ; par son écoute, ses paroles, ses gestes, c’est Jésus qui est venu apaiser mes pieds fatigués, blessés pour m’aider à reprendre la marche. Oui, au cœur de nos doutes, de nos larmes comme de notre joie, Jésus est vraiment ressuscité, présent au milieu de nous et nous sommes ses disciples ! « En toute chose, aimer et servir », aimer Jésus à travers mon frère dans le service, et me laisser aimer par Jésus quand c’est Lui qui vient me réconforter par mon frère ! Que la lumière et la joie de Pâques infusent en nous la force de vivre cet appel au service de notre prochain pour la gloire de Dieu. ALLÉLUIAWP_20160327_001
Dominique

error: Content is protected !! Contenu protégé !!