Nouvelles

Fête de St François de Sales et ses surprises…

Pour la célébration de sa fête, le samedi le plus proche du 24 Janvier, Saint François de Sales nous a habitués à quelques surprises.

 

Plusieurs fois un épisode neigeux inattendu est venu perturber le bon déroulement de la journée. Par exemple, les Sœurs de Saint Simon ont dû, un certain jour, sur les conseils de la gendarmerie, remettre leur départ au lendemain, la neige bloquant soudainement toutes les routes alentour et jusque dans le Cantal !

 

 

Cette année, ce sont les contraintes sanitaires exigeantes imposées par le coronavirus et le couvre-feu qui ne nous ont pas permis de vivre cette journée  selon les modalités habituelles avec les Sœurs du Cantal et de l’Ouest et les  amis de la Congrégation.

« La province du Sud », comme nous nous étions pompeusement nommés, (Aveyron / Cantal /Dordogne) n’a pu se retrouver pour l’occasion. Seules, Sœur Anne-Marie G et Sœur Balbine ont eu le courage de faire le déplacement depuis le lointain Ouest !. Pas de rencontre de réflexion-échange, ni repas festif n’ont permis la convivialité habituelle.  Et c’est d’autant plus regrettable que nous aurions bien aimé y ajouter la célébration du Jubilé des 200 ans de fondation de la Congrégation Sainte Marie, par le Père Charles Foyer.

Tout de même, nous avons pu nous retrouver pour l’Eucharistie, samedi 23 Janvier, mais à 16 h ; couvre-feu oblige.   Heureusement notre Père Evêque, Mgr François Fonlupt, a bien voulu présider la célébration, lui donnant ainsi un peu plus de solennité. L’assistance était réduite certes, moins de 40  Sœurs ou amis habitant tout proche.

Mais, entrainés par Sœur Marie-Bernard et Sylvie C, responsable du Chœur Diocésain (absent bien sûr!), nous avons mis toute notre ardeur pour chanter et prier à toutes les intentions communautaires, personnelles et du monde.

 

 

La Chapelle était virtuellement bondée, dans le respect des distanciations requises évidemment. Dans son homélie, le Père Évêque a repris les 3 points du charisme de la Congrégation : Vivre de la charité de Jésus-Christ / Aimer et servir l’Église / Cheminer avec Marie.

Et le rassemblement s’est terminé par un « mini-verre de l’amitié », au fond de la chapelle, pour un échange convivial bref, mais chaleureux. Après quoi, chacune et chacun est reparti en espérant bien que, l’an prochain, il sera possible de reprendre le cours normal et solennel de la fête.

 

Sœur François Régis

Pour la communauté de La Primaube

 

error: Content is protected !! Contenu protégé !!