Nouvelles

Cinq diocèses se sont mis en route pour les vocations

Les évêques du Pays de Loire ont une foi indéfectible à ces propos du Christ : « Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers à sa moisson. » Les diocèses d’Angers, de Laval, de Luçon, de Nantes et du Mans ont organisé un pèlerinage inédit pour les vocations le 1er mai, sur les pas de Saint Louis-Marie-Grignion-de-Montfort, infatigable évangélisateur de l’Ouest. Les cinq diocèses sont partis en pèlerinage pour demander des vocations au mariage chrétien, à la vie consacrée et à la prêtrise.

Ils étaient nombreux, chrétiens de tous les âges et de tous les états de vie à répondre « oui » aux appels de leurs évêques respectifs. Des jeunes familles tenant des nourrissons, des enfants, des adolescents, des jeunes, des grands-parents, des religieux et religieuses, séminaristes, prêtres et évêques, sont arrivés après 5 km de marche en diocèse, pour prier le maître de la moisson aux côtés de Saint Louis-Marie-Grignion-de-Montfort.

Le Lycée Saint Gabriel a été le point de ralliement. Une allée bordée du dispositif de l’apéritif se présentait comme une haie d’honneur pour accueillir les pèlerins. Ce rassemblement des 5 diocèses était visiblement des retrouvailles pour certains et une première rencontre pour d’autres. Le climat général était celui de la fraternité. Sur l’herbe verte où se prenait le pique-nique tiré du sac, il y avait  des cercles formés de grands-parents, de parents, de jeunes et d’enfants heureux de jouer. Autant de groupes qui illustraient la beauté de l’Église. Les évaluateurs donnent un chiffre approximatif de 1500 personnes dont 400 enfants.

L’heure est au pique-nique pour les pèlerins

De l’adoration, des ateliers, une conférence ont ponctué l’après-midi dont le sommet a été la célébration eucharistique qui a fait une Basilique débordante. Ce pèlerinage marque le désir des évêques de mettre les vocations au cœur de la prière des chrétiens.

Pause-Rencontre a joué sa partition

Les Sœurs de Sainte-Marie de Torfou ont apporté leur note à cet événement d’Église. Le groupe Pause-Rencontre, qui a pour mission de promouvoir les vocations, s’est réuni le 30 avril au soir à Torfou, autour de trois jeunes qui ont bien voulu partager leur expérience des Journées Mondiales de la Jeunesse à Panama. Des jeunes acquis à la mission, ou du moins, qui ont découvert leur place dans la mission de L’Église. L’enthousiasme visible sur leurs visages, lorsqu’ils évoquaient les souvenirs des moments forts du Panama, ne laisse pas de doute au fait que l’Esprit a été à l’œuvre et que le Pape a été entendu.

Les trois témoins des JMJ sont accueillis à Torfou autour d’une statue de Marie

Le lendemain 1er mai, le groupe a rejoint le contingent du diocèse d’Angers à Loublande pour les 5 km de marche qui conduisaient à Saint Laurent-Sur-Sèvre.

Sœur Léonie K

La vidéo ci-dessous donne un flash de la cérémonie de clôture.

error: Content is protected !! Contenu protégé !!